Combien les supporters ont-ils dépensé pendant le Mondial 2018 en Russie

La Russie, qui na pas démérité avec sa participation jusqu’en quart de final, a gagné, à sa manière, cette coupe du monde 2018 en terme d’organisation et de retombées économiques.

russie-russes-mondial2018-footbal-economie
Photo : Sport.ru

Le 15 juillet, le monde a découvert le nouveau champion du monde du football – l’équipe de France a gagné la finale du championnat. La Russie, qui na pas démérité avec sa participation jusqu’en quart de final, a gagné, à sa manière, cette coupe du monde en terme d’organisation et de retombées économiques. La Coupe a complètement changé le regard porté sur la Russie pour une grande majorité des supporters venus soutenir leurs équipes. Le football leur a permis de découvrir Moscou, Kazan, Saint-Pétersbourg, Saransk et bien d’autres villes russes mais aussi les habitants.

Moscou, à elle-seule, a accueilli presque 4 millions de fans a déclaré Serguei Sobyanine, le maire de Moscou, lors du forum urbain de Moscou qui s’est tenu le 17 juillet dernier. Les supporters ont dépensé pour 96,6 milliards de roubles (soit 1,3 milliards d’euros) rentabilisant ainsi les dépenses liées aux infrastructures sportives de la coupe du monde.

L’ambiance dans les villes a été très festive aidée par une météo très clémente. La fête dans les rues se prolongeait durant la nuit et les bars sportifs ont travaillé sans relâche

La rue Nikolskaya, située au cœur de Moscou, est devenue la fan-zone de tous les supporters, notamment pour ceux qui n’avaient pas réussi à acheter des billets pour les matchs.

"L’atmosphère était incroyable ! Tout le monde buvait, parlait et chantait !", racontait Anton, serveur d’un gastro-pub situé sur la rue Nikolskaya.

Selon l’enquête de la Sberbank, première banque de détail russe, le chèque moyen (par jour) dépensé sur Nikolskaya s’est élevé à presque 8800 roubles (120 euros). Les supporters chinois, avec une dépense de 50 millions de roubles (680.000 euros), ont dépensé plus que les autres, suivis par les Mexicains avec 22 millions de roubles (300.000 euros), les américains avec 16 millions de roubles (218.000 euros) et enfin le Qatar avec 12 millions de roubles (163.000 euros), a annoncé la Sberbank. En revanche, le Qatar est le gagnant du montant des achats les plus élevés en peu de temps : avec 2 achats en une nuit, les qataris ont dépensé pour 8 millions de roubles (109.000 euros).

Bien sûr, les fans ont dépensé le plus à Moscou pour un montant 252 millions d’euros. Saint-Petersbourg se retrouve en deuxième position avec 109 millions d’euros et, en troisième position, se situe la région de Krasnodar avec 35 millions d’euros de dépenses. Les régions de Sverdlovsk et du Tatarstan n’ont pas été en reste avec une dépense de 252 millions

th_mondial_2.jpg
Supporters dans la rue Nikolskaya à Moscou
Site Meduza.io

Comment le supporter a-t-il dépensé son argent ?

La majorité des sommes dépensées a été affectée aux hôtels, restaurants et transports. Selon la Sberbank, 68 millions d’euros ont été dépensés pour les hôtels et 58 millions dans les restaurants. Les supporters suisses y ont notamment contribué plus que les autres avec d’un quart de leur budget affecté aux restaurants. Les visiteurs de Chine et du Qatar ont dépensé également beaucoup en vêtements (26% et 45% respectivement) mais les chinois ont aussi été intéressés par les produits de beauté et les bijoux.

Les dépenses n’ont pas eu lieu uniquement dans les villes où les matchs ont eu lieu, les régions voisines ont eu leur part. En raison du manque de chambres libres dans les hôtels des villes organisatrices, les supporters ont dû chercher des hôtels dans les villes voisines.

36,5% des dépenses totales de la coupe du monde ont été réalisées pendant la semaine de qualification des seize équipes. Selon VISA, partenaire officiel de la FIFA, les fans les plus dépensiers dans les stades et dans les fan-zones ont été les russes avec 7 millions d’euros de transaction en carte de crédit pendant cette semaine. Les mexicains arrivent ensuite avec des transactions pour un montant de 1 million d’euros.

Parmi les supporters européens, ce sont les anglais qui ont dépensé le plus avec 273.000 euros, viennent ensuite les allemands avec 144.000 euros suivis de près par les français avec 136.000 euros. Dans le top 5, figurent également les danois et les espagnols. Du continent africain, ce sont les égyptiens qui ont dépensé le plus avec 65000 euros, suivis par les marocains (8000 euros) et les nigériens (5400 euros).

La coupe du monde 2018, dont l’organisation sans faille a été largement partagée, a non seulement eu des retombées économiques non négligeables mais a largement contribué à augmenter le capital sympathie envers la Russie et les russes.

0


0
Login or register to post comments