Chute du rouble: Medvedev appelle les Russes à la patience

0

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a appelé mercredi la population, frappée de plein fouet par l'effondrement de la monnaie russe, à la patience, assurant que le rouble, "sous-évalué", finirait par remonter.

Plombée par les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne et puis récemment par la chute des cours du pétrole, le rouble a perdu 40% de sa valeur face au dollar, un tiers face à l'euro, faisant craindre un mouvement de panique des épargnants.

"Il ne faut surtout pas céder à l'hystérie, il faut s'armer de patience et regarder comment la situation a évolué dans de telles situations", a déclaré le chef du gouvernement dans un entretien à la télévision publique.

"En 2008-2009, quand le rouble s'est fortement affaibli, une partie de la population s'est précipitée vers les bureaux de changes pour convertir ses roubles en devises, mais en fin de compte le rouble s'est renforcé", a-t-il expliqué.

"Ceux qui avaient placé leur argent en dollars ou autres devises ont perdu de l'argent".

Malgré les interventions massives de la banque centrale sur le marché et les mises en garde des autorités contre les spéculateurs, le rouble n'a cessé de s'enfoncer ces dernières semaines et restait mercredi proche de ses records de faiblesse de la semaine dernière.

"Une majorité d'économistes juge que le rouble est sous-évalué", a relevé le Premier ministre. "Il est évident qu'une réévaluation aura lieu, je ne sais pas quand, ce mois-ci, dans un mois, et on atteindra un équilibre".

M. Medvedev a reconnu qu'actuellement la chute du rouble avait des conséquences négatives, avec une inflation qui selon lui devrait dépasser 9% sur cette année.

"Le pouvoir d'achat diminue, la capacité des entreprises à acheter des équipements nécessaires à une production normale se réduit", a-t-il jugé. Et si le mouvement favorise les exportateurs en rendant leur production compétitif, M. Medvedev a estimé qu'il n'était "pas bon à long terme" pour la Russie.
Source AFP

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments