Brexit : ce que disent les Russes

0

Le débat sur le référendum britannique n’a pas déchaîné les passions en Russie. Le président russe Vladimir Poutine, à la différence par exemple du président américain Barack Obama, s’est gardé de prendre parti.

"Ce n’est pas notre affaire, c’est l’affaire du peuple britannique. J’ai mon opinion sur le sujet mais je ne veux pas m’exprimer à l’avance", déclarait le président russe à l’AFP, le 18 juin, pendant le sommet économique de Saint-Pétersbourg.

Pour les forces économiques de son pays, toutefois, l’inquiétude devient palpable à l’idée que le Royaume-Uni quitte prochainement l’Union européenne.

Selon le PDG de Sberbank, plus grande banque russe, un tel scénario aurait des répercussions sur la croissance en Russie.

Il en coûterait en effet près de 1 % du PIB russe.

Source La Croix

0


0
Login or register to post comments