The Beatles responsables des problèmes de drogue en Russie…

Le responsable en chef de la santé en Russie et les services anti-drogue de Moscou sont unanimes pour dire que les chanteurs des Beatles sont responsables de l’augmentation de la consommation de drogue dans le pays.

The Beatles avec Maharashi Mahesh Yogi

Les interprètes de Hey Jude auraient eu une mauvaise influence sur la population russe et la pousserait à la consommation de drogue, selon Yevgeny Bryun, responsable en chef de la santé en Russie.

En fait, ce serait le voyage en Inde du groupe qui serait mis en cause. Les Beatles ont annoncé avoir fait ce voyage dans le but de développer leur esprit ce qui aurait alors entraîné l'idée que la drogue était un moyen d'entrer dans une autre dimension et un autre état psychique.

Pour Yevgeny Bryun, c'est à partir de cette annonce que le commerce de drogue s'est développé en Russie. Il expliquait dans une conférence de presse que des personnes peu scrupuleuses se sont rendu compte qu'il était possible de faire de l'argent dans ce domaine en le vendant comme source de bonheur et plaisir :

« Après que les Beatles se soient rendus dans un temple indien pour élargir leur conscience, ils ont introduit l’idée auprès de la population mondiale que les drogues pouvaient nous faire entrer dans un nouvel état psychique. Lorsque les cartels de la drogue ont compris qu’ils pouvaient se servir de cette image, celle du plaisir et de l’exploration, pour promouvoir leurs produits, alors c’est à ce moment que leur utilisation a explosé. Et ça ne s’arrête pas », s'affole Yevgeny Bryun.

Image of COFFRET LES BEATLES LES JOURS
Manufacturer: Hugo Image
Part Number:
Price: EUR 9,95

Ironiquement, Paul McCartney a révélé à l'âge de 69 ans qu’il avait arrêté de se droguer. L'artiste s'était fait arrêter en 1980 au Japon pour détention de cannabis et avait passé 10 nuits en prison alors que The Beatles étaient en pleine tournée.

Il n’est pas certain que les arguments de Yevgeny Bryun aient une chance de toucher les fans des Beatles qui sont de plus en plus nombreux en Russie, et même en hausse régulière, jusqu’à l'enclave russe de Kaliningrad où il existe un club de fans très actif.

Arrivée tardivement en Russie, la musique des Beatles est aujourd'hui soutenue par diverses associations, notamment par le Beatles-club russe présidé par Sergueï Aslanov. Ce club regroupe essentiellement des sextagénaires et plus, ainsi que des moins de 30 ans.

De nombreuses chansons du groupe mythique ont même été "remasterisées" comme en témoigne la toute particulière version russe de "Let it be" interprétée par un chanteur russe amateur, à sa manière… version marin d’opéra.
Il n’empêche que même si cette chanson russe est connue dans le pays comme "la plus mauvaise version d'une chanson des Beatles", elle est néanmoins devenue un hit sur la toile en 2009 !

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

Nouveau ! Aujourd'hui la Russie est aussi sur Twitter

0


0
Login or register to post comments