Après l’accord russo-américain, début de la trêve en Syrie

0

Russes et Américains sont parvenus à trouver un terrain d'entente sur la Syrie. Au terme d'une journée marathon à Genève vendredi, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov ont annoncé avoir trouvé un accord sur un plan visant à instaurer une trêve qui pourrait déboucher sur une coopération militaire contre les rebelles djihadistes.

Le début de la trêve est fixé à lundi matin. Elle coïncidera avec le début de l'Aïd el-Adha, la fête musulmane du sacrifice.

Les deux puissances cherchent à relancer un plan de paix adopté fin 2015 par la communauté internationale et qui comprend un cessez-le-feu durable, de l'aide humanitaire conséquente et un processus de transition politique entre le régime syrien et l'opposition modérée.

Or, a détaillé Sergueï Lavrov, le plan russo-américain annoncé vendredi "permet de mettre en place une coordination efficace pour lutter contre le terrorisme, avant tout à Alep, et permet de renforcer le cessez-le-feu. Tout cela crée les conditions pour un retour au processus politique".

Un volet militaire est également compris dans l'accord russo-américain. Si la trêve dure "une semaine", les forces américaines accepteront de collaborer en Syrie avec l'armée russe, a expliqué John Kerry, une coopération réclamée de longue date par Moscou et sur laquelle les deux pays travaillent depuis des mois. La coopération passera en particulier, si la trêve tient, par un partage d'informations pour des frappes aériennes, ce à quoi Washington s'était jusqu'à présent refusé.

Sergueï Lavrov a annoncé la création d'un "centre conjoint" russo-américain destiné à coordonner ces frappes, "dans lequel des militaires et des représentants des services secrets russes et américains s'occuperont des questions pratiques: distinguer les terroristes de l'opposition modérée".

L’obs avec AFP

0


0
Login or register to post comments