Alexeï Koudrine : futur Premier ministre ?

Une rumeur ? Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta, le "faucon fiscal" pourrait remplacer Dmitri Medvedev à la tête du gouvernement d’ici la fin de l’année.

russie-politique-koudrine-poutine-medvedev
Alexeï Koudrine © RIA Novosti. Sergey Guneev

Depuis qu’il a été contraint à la démission en 2011, après avoir tenu tête à Dmitri Medvedev alors président de Russie, Alexeï Koudrine n’a jamais autant fait parler de lui. En refusant de participer au nouveau gouvernement de Medvedev, parce qu'il était en désaccords sur sa politique économique et sur l'augmentation des dépenses militaires, l’ancien ministre s’est fait la réputation de tenir constamment tête au Kremlin.

Surnommé le « faucon fiscal», Koudrine juge l'actuelle politique économique du gouvernement trop molle. Des « demi-mesures» selon lui, dans un contexte économique plus que tendu. Partisan d'une politique de réforme "musclée", il pense que la priorité doit être donnée à un programme mettant fin à la dépendance économique de la Russie aux hydrocarbures.

Image of La Russie, de Poutine à Medvedev
Manufacturer: Unicomm
Part Number:
Price: EUR 20,30

A 52 ans, Alexeï Koudrine, considéré comme un réformateur plutôt libéral, est très apprécié en Europe de l'Ouest. Diplômé d’un doctorat de l’Institut d’ingénierie économique de l’Académie des sciences de Russie, il a été chercheur à l’Institut aux questions économiques et sociales de Saint-Pétersbourg. Elu meilleur ministre des Finances du monde à deux reprises (!), il semble être actuellement le prétendant le mieux placé pour remplacer Dmitri Medvedev en cas de remaniement. Par ailleurs, Koudrine connaît déjà le dossier. Il a géré les finances du pays à partir de 2000 avant d’être limogé, et fut vice-Premier ministre en 2007.

Proche de Poutine

L’homme affiche donc un comportement «dissident». Il n'hésite pas à se montrer au milieu des opposants des manifestations l’hiver dernier, mais reste malgré tout lié à Vladimir Poutine dont on le dit proche et fidèle.
Leur rencontre remonte au début des années 1990, à l'époque où les deux Pétersbourgeois travaillaient dans l’administration du maire de Saint-Pétersbourg.

Alexeï Koudrine dit respecter l’homme fort que représente Poutine. Quant à ce dernier, il ne tarit pas d’éloge à son égard. Il vante dans la presse son excellent travail et rappelle que l’opinion de l’ancien ministre des Finances compte et qu’il a son oreille: " Je le vois régulièrement, j'écoute ses avis, que je considère toujours comme importants". "Je le consulte, ce qui signifie qu'il fait toujours partie de l'équipe", a déclaré Vladimir Poutine.



Le chef du Kremlin sait aussi que « le faucon fiscal » est impopulaire auprès des Russes. Selon une source du quotidien Nezavissimaïa gazeta, reprise par Ria Novosti, Koudrine Premier ministre ne représente "aucune menace pour Vladimir Poutine car le pays ne votera pas pour lui même s’il avait des ambitions présidentielles".

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook et Twitter

Découvrez Moscou autrement avec le guide "Portraits de Moscou"

0


0
Login or register to post comments