Adoption: lettre d'un orphelin à Vladimir Poutine

0

Des responsables russes ont dénoncé jeudi une provocation et une "manipulation honteuse" après que les médias ont rapporté qu'un orphelin de 14 ans, souffrant d'une maladie génétique, avait imploré Vladimir Poutine de laisser une famille américaine l'adopter.

Maxime Kargopoltsev, qui vit dans un internat de Tcheliabinsk, une ville industrielle de l'Oural, a écrit une lettre au président et aux députés russes pour que ceux-ci reviennent sur l'interdiction faite aux Américains d'adopter des enfants russes, selon des médias locaux.

La radio Echo de Moscou a mis en ligne sur un blog des photos de Maxime avec sa "famille" américaine, les Wallen, de l'Etat de Virginie, qu'il connaît depuis 7 ans et qui avaient déposé une demande d'adoption.

Image of Lire et écrire le russe
Manufacturer: Larousse
Part Number: A-307-540
Price: EUR 11,50

"Je demande à la Douma et à Vladimir Vladimirovitch (Poutine) qu'ils autorisent l'adoption. (...) On ne peut pas priver les enfants de la possibilité d'avoir une famille", a écrit l'orphelin, selon le site d'une télévision régionale.

Un des auteurs du texte de loi controversé, la députée Ekaterina Lakhova, du parti au pouvoir Russie Unie, a dénoncé une provocation, à trois jours d'une manifestation de l'opposition russe contre cette loi, dimanche à Moscou.

"Il est évident que le garçon n'a pas fait ça sans l'aide d'adultes (...) Tout cela ne se fait qu'avec l'aide des adultes. Cela va faire un nouveau prétexte pour s'indigner, pour lancer encore quelques attaques contre la Russie", a déclaré à l'agence publique Ria Novosti cette ancienne présidente de la commission aux Affaires familiales.
Le délégué du Kremlin aux droits de l'enfant, Pavel Astakhov, a lui affirmé sur Twitter que la lettre était "un faux".

"Maxime ne s'est adressé à personne, ni par écrit, ni par oral, ni rien. (...) Il est à côté de moi, il dit que rien de tout ça n'est vrai", a à son tour assuré le directeur de l'orphelinat n°13 de Tcheliabinsk, Denis Matsko, à Ria Novosti.

Adoptée en réaction à une loi américaine sanctionnant les responsables russes impliqués dans la mort en prison du juriste Sergueï Magnitski, la loi russe interdisant les adoptions par des Américains a suscité de nombreuses réactions en Russie et dans le monde.

Lire l'intégralité de l'article AFP

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook et Twitter

0


0
Portrait de Platon

C'est marrant, j'ai du mal à croire que les Américains soient très portés sur l'adoption d'enfants malades ou handicapés, Russes ou d'une autre nationalité... j'ai tendance à croire que, comme beaucoup de gens qui adoptent, ils souhaitent un enfant en bonne santé, non ?



Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires